Recherche de stage : comment réussir son entretien et éviter les questions pièges

Mise à jour le 9 juillet 2020 16:38:18

Après des semaines intensives de recherche de stage et d’envoi de CV, tu as enfin fini par obtenir un précieux entretien ! Mais une fois l’entretien de stage décroché, il ne faut pas se relâcher et penser que le stage est déjà dans la poche, tu viens seulement de passer la première étape du recrutement ! Obtenir une première rencontre après une candidature, c’est bien, mais réussir son entretien, c’est ENCORE mieux ! On va donc te dire en quelques points, comment réussir ton entretien de stage et éviter les questions pièges.

 

Réussir son entretien de stage : la préparation

Dans le cadre de sa recherche de stage, il est fréquent de se retrouver en concurrence avec de nombreux candidats qui envoient également leur CV. Pour ne pas s’emmêler les pinceaux le jour-j et se démarquer des autres candidats, il est primordial de bien préparer son entretien de stage en amont. Pour commencer, il est important de bien se renseigner sur l’entreprise, son activité, ses valeurs. Mais pour se préparer au mieux, rien de mieux que d’étudier l’annonce et donc de bien relire les missions et les compétences liées au poste.

Pour réussir son entretien de stage, il faut également savoir se présenter et donc s’entraîner à parler de soi et de son parcours. Les créatifs peuvent montrer l’étendue de leur talent en réalisant un portfolio/book original et professionnel. La première impression est importante, donc pour le choix du dress-code et pour bien choisir sa tenue en entretien, on laisse la robe de soirée et le smoking au placard et on choisit une tenue adaptée à l’entreprise qu’on cible.

 

Réussir son entretien de stage : le jour-j

Le jour de l’entretien, il faut faire preuve de ponctualité. Même si c’est vraiment exceptionnel, un retard est toujours mal perçu auprès des recruteurs. Il faut avoir un état d’esprit positif pour réussir son entretien de stage, donc même si les enjeux sont importants, il ne faut pas se laisser submerger par le stress. Profite de ce court instant pour montrer toute l’entendue de ton talent et de tes qualités ! De son côté, le recruteur posera un certain nombre de questions et parmi elles, des questions pièges ! Il est donc préférable de les connaître et de pouvoir les anticiper. Voici donc la liste des questions pièges que tu pourras avoir en entretien de stage.

« Qu’est-ce qui a suscité votre intérêt pour cette offre ? ». Ici, le recruteur cherche surtout à valider la « motivation » du candidat, ou tout du moins s’assurer qu’il n’est pas là par hasard. Il faut donc montrer sa connaissance de l’offre, de l’entreprise, du secteur d’activité etc.

« Où vous voyez vous dans 5 ans ? »Le recruteur peut chercher à évaluer la maturité du projet professionnel du candidat. Dans tous les cas, on t’invitera à donner une réponse en lien avec ton parcours et avec l’offre de stage. S’il s’agit d’un stage dans le marketing, il est préférable d’imaginer une future évolution dans le domaine.

À la fameuse question piège « Pourquoi vous et pas un autre ? ». Ici, le but est d’identifier comment le candidat se vend, et quelles qualités il va spontanément mettre en avant. Donc on te conseille de mettre en avant tes atouts et tes qualités que tu peux apporter grâce à tes expériences et qualités pro.

« Quels sont vos défauts ? ». Le recruteur cherche éventuellement à valider ce qu’il a perçu du candidat dans l’entretien, ou encore s’assurer qu’il pourra vivre avec son « point faible ». Même s’il faut éviter les défauts en contradiction directe avec le poste, il est préférable d’être sincère. ET SUTOUT de boycotter la phrase « je suis trop perfectionniste », qui a été BEAUCOUP trop entendu.

Enfin, c’est souvent la dernière question piège de l’entretien de stage : « Avez-vous des questions ? ». En apparence annodinne, le recruteur veut avant tout s’assurer que le candidat a eu les informations souhaitées durant l’entretien et dissiper un éventuel dernier doute. Pour autant, c’est aussi le moment de « prendre la parole » . C’est l’occasion de montrer sa vive compréhension du poste, des enjeux ou des missions en posant une question pertinente. Sinon, on te conseille éventuellement de te renseigner sur la prochaine étape du recrutement, ce qui démontrera ton intérêt pour le poste.

 

Réussir son entretien de stage : le mail de remerciement

Une fois l’entretien de stage terminé, prends ta plus belle plume et écris un mail pour remercier brièvement les recruteurs de t’avoir reçu. Essaye de bien personnaliser le mail de remerciement pour qu’il garde un maximum son impact !

 

Le mot de la fin

Maintenant que tu as toutes les cartes en main pour réussir ton entretien de stage et éviter les questions pièges, rends-toi maintenant ici pour postuler aux meilleures offres de stage disponibles en France !

 

 

X