Qu’est-ce que l’alternance ?

Mise à jour le 2 octobre 2019 15:14:33

De plus en plus prisée par les étudiants comme par les entreprises, l’alternance fait couler beaucoup d’encre. On la dit professionnalisante et force d’insertion mais nombreux sont ceux qui la croient encore cantonnée au bas de l’échelle des diplômes…

Qu'est ce que l'alternance ?

Quel diplôme ?

Sus aux  idées reçues ! L’alternance ne se limite pas aux formations dites « basiques ». Dans les faits, son rayon d’action s’applique du CAP au Bac +5, dans l’ordre de niveau d’études cela donne :

  •  CAP,  BEP, bac pro, BTS,  licence pro,  master pro et certains diplômes d’ingénieur.

Ses formations se font  dans les CFA, comprenez : « Centre de Formation des Apprentis». Plus de la moitié dépendent d’organismes privés (51,5 %), quant aux chambres de commerce et d’industrie (CCI), elles gèrent  32,8 % de ces centres, les 12,4 % restants sont intégrés à des lycées et universités.

Quel contrat ?

Vous n’êtes pas sans savoir que l’alternance implique un contrat de travail ?

Afin de suivre une formation en alternance, divers choix de contrats s’offrent à vous. Chacun de ces contrats se démarque des autres par des caractéristiques qui lui sont propres. Les possibilités sont les suivantes :

  • le contrat de professionnalisation
  • le contrat d’apprentissage
  • la convention ou contrat de stage

Qu’en est-il du rythme ?

N’importe quel rythme d’alternance entre CFA et entreprise est envisageable, que celui-ci varie ou qu’il soit constant, il y en a pour tous les goûts. Vous trouverez ci-dessous une liste des rythmes utilisés couramment :

  • 1 semaine sur trois ;
  • 1 semaine sur deux;
  • 2,5 jours en entreprise, 2,5 jours en centre de formation (ou 2 jours et 3 jours);
  • 2 mois, 2 mois;
  • 15 jours, 15 jours;
  • Ou encore, 6 mois en CFA et 6 mois en entreprise.

Y a-t-il des avantages ?

Quel que soit le contrat choisi, l’alternance a largement démontré qu’elle favorise l’insertion des jeunes qui la pratiquent :

  • L’acquisition d’une expérience professionnelle en entreprise est indiscutablement un « plus » dans la recherche d’emploi ;
  • Les entreprises recrutent de plus en plus souvent leurs alternants en vue d’une embauche, l’alternance se rapproche alors d’une période d’essai.

La dimension professionnalisante des études supérieures est un élément primordial pour l’insertion professionnelle des jeunes diplômés. Elle est d’autant plus importante pour les jeunes qui suivent une formation « pré-bac » et dont le cursus est plus adapté à enchaîner par un emploi, lorsque ces mêmes jeunes décident finalement de poursuivre leurs études.

Quel est le revers de la médaille ?

C’est bien joli tout ça, me direz-vous. Mais n’y a-t-il pas une ombre au tableau ? La réponse est non, l’alternance bien que ne rapportant pas toujours un revenu assurant l’autonomie financière de l’étudiant, rapporte tout de même plus que les formations classiques (qui ne sont pas rémunérées). Quant au fait d’alterner les périodes de cours et le travail en entreprise, cela permet une transition « en douceur » vers la vie active.

Jobmania
X