La réorientation n’est pas une fatalité !

Mise à jour le 3 octobre 2019 15:32:16

Deux étudiants sur dix de l’enseignement supérieur arrêtent leurs études sans aucun diplôme, soit 75 000 abandons par an !

reorientationLes étudiants ayant abandonnés leurs études sans avoir validés de diplôme auront plus de mal à trouver un travail et endurent fréquemment une grande souffrance psychologique. L’échec scolaire est souvent vécu comme un échec personnel.

Ceci s’explique par le fait que les étudiants sont totalement perdus devant la multitude de choix possibles et  ne sont pas toujours au courant des exigences du supérieur. Certains s’inscrivent par défaut à l’université pour cause de refus dans les établissements de formations qui pratiquent des sélections.

Les filières les plus touchées par le décrochage

L’université fait partie, des formations les plus touchées par l’abandon. “Sur 100 nouveaux bacheliers qui s’inscrivent en première année de licence, 52 passent l’année suivante, 23 redoublent, 19 se réorientent précise un rapport du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en date de 2011.

Le décrochage en 1ère année de licence atteint davantage certaines catégories d’étudiants : “57,2 % des bacs professionnels et 51,5 % des bacs technologiques quittent la Faculté en fin de L1 (contre 20,4 % pour les bacs généraux). Plus des 2/3 d’entre eux (70,9 % et 80,3 %) avaient un an de retard ou plus au moment du baccalauréat”, énonce encore un rapport publié en 2011 sur le décrochage étudiant.

De leur côté, les formations sélectives tentent de ne retenir que les profils qui répondent aux exigences de leur scolarité. Mais, elles n’échappent pas non plus à des situations d’échec parmi leurs étudiants. En BTS ou en IUT, les bacheliers généraux affichent ainsi un “taux de décrochage” de l’ordre de 16 %, qui tend à 26 % pour les bacs professionnels et jusqu’à 58 % pour les bacs technologiques !

Certains établissements de formation ont décidé de s’intéresser à ces étudiants en réorientation. C’est le cas du Groupe IGS (Groupe d’écoles de commerce) qui propose aux étudiants de ne pas perdre une année et d’effectuer un semestre intensif de Mars à Septembre 2013. Afin de pouvoir rentrer en 2ème année en Octobre 2013 dans une école de commerce de leur choix du Groupe.

Les étudiants intègrent une formation professionnalisante  alliant cours, stages et immersion à l’internationale. Ainsi, à la sortie de leur cursus, ils obtiendront un emploi rapidement et avec moins de difficulté.

L’étudiant doit se sentir bien dans ce qu’il fait et pouvoir se projeter dans un futur qui lui plait.  Une personne réussira toujours plus dans une formation qui l’intéresse.

Alors si vous aussi vous n’êtes pas satisfait de votre filière actuelle, rendez-vous à cette adresse : www.jobmania.fr/orientation.html

 

 

X