Comment trouver un stagiaire et réussir son casting à tous les coups ?

Recruter un stagiaire est une excellente opportunité de faire rentrer des compétences nouvelles dans son entreprise tout en permettant aux salariés de se concentrer sur des missions ou des projets d’envergures. Mais pour avoir un stagiaire, il faut déjà trouver les candidats qui correspondent à ses critères en termes de disponibilité, de mobilité, de formation mais aussi en termes de savoir-être et de savoir-faire. Notons dès maintenant que recruter un stagiaire gratuitement n’est pas possible. Le recrutement d’un stagiaire a un coût pour l’entreprise en termes de gratification, de temps accordé à la recherche, à la formation et à l’intégration du stagiaire.

Vous vous demandez comment trouver un stagiaire et réussir votre casting à coup sûr ? Vous êtes au bon endroit : le cabinet de recrutement spécialiste des étudiants, Jobmania, vous dévoile toutes les étapes pour recruter un stagiaire facilement sans jamais rater votre casting !


SOMMAIRE

  1. Trouver un stagiaire : 3 conseils pratiques
  2. Cabinet de recrutement stagiaire
  3. Identifier son besoin de stagiaire
  4. Stratégie de recrutement stagiaire
  5. Écrire une offre de stage attractive
  6. Les meilleurs sites pour trouver un stagiaire
  7. La sélection du stagiaire
  8. Mener un entretien de stagiaire
  9. La décision finale
  10. Budget pour recruter un stagiaire
  11. Réglementation du stagiaire

1. Trouver un stagiaire : 3 conseils pratiques

  • Le marché du recrutement de stagiaire est un marché d’urgence et concurrentiel ! Si vous souhaitez recruter un excellent stagiaire vous devez être réactif et séduisant ! Un candidat pour un stage doit être rappelé dans les 7 jours maximum qui suit sa candidature, sinon il trouvera une entreprise plus réactive ou plus accueillante ailleurs.
  • Plutôt que d’essayer de communiquer votre offre de stage partout, ciblez vos recherches là où se trouvent les étudiants qui vous intéressent (audit et analyse des formations cœur de cible, jobboards spécialisés, réseaux professionnels etc.)
  • Pour gagner du temps et vous assurer d’avoir un volume conséquent de candidats de qualité : faites appel à une agence spécialiste du recrutement de stagiaire. Vous aurez la certitude de trouver l’étudiant idéal et vous pourrez poursuivre votre activité sans affecter la rentabilité de votre entreprise.

2. Cabinet de recrutement stagiaire

Ces entreprises ont fait le choix du cabinet de recrutement.


- Trouver un stagiaire facilement

Si vous vous demandez comment trouver un stagiaire facilement, la réponse la plus évidente est de faire appel au cabinet de recrutement spécialiste des étudiants. Jobmania est l’agence référence n°1 en France depuis 2011 avec plus de 150 000 étudiants accompagnés dans leur recherche de stage, alternance, premier emploi ou de job étudiant. Le service est évidemment totalement gratuit pour l’étudiant et l’entreprise garde la décision finale sur le recrutement.

La différence fondamentale de faire appel au cabinet de recrutement de stagiaire réside dans le sourcing de candidats, la qualité des évaluations faites et la capacité de séduction des recruteurs auprès de la population étudiante.

À travers son réseau d’ambassadeurs étudiants, l’agence de recrutement est présente dans toutes les Universités et toutes les Écoles de France. Elle allie son omniprésence terrain (intervention salle de cours, partenariats BDE et associations, présence sur les salons et les forums organisés par les écoles) et un investissement digital conséquent pour devenir le médiateur n°1 entre les étudiants et le marché du travail.

- Recruter le bon profil de stagiaire

Faire appel à l’agence de recrutement spécialiste des stagiaires, permet de s’assurer de recruter facilement, rapidement et surtout le bon profil de stagiaire.
Antony RODE, CEO de la solution innovante SellNeeds a un avis bien tranché sur l’intérêt de passer par un cabinet de recrutement pour stagiaire. « Je recommande Jobmania à tout mon réseau de chefs d’entreprise à la recherche de profils d’étudiants et de jeunes diplômés intéressants. Le passage par une agence de recrutement à un coût mais la rentabilité apportée par un casting réussi est incomparable. »

3. Identifier son besoin de stagiaire


L’identification de son propre besoin de recrutement de stagiaire est une étape primordiale qui va déterminer tout le reste du processus de recrutement. Pour définir au mieux votre besoin de stagiaire, il est nécessaire de se poser les bonnes questions pour viser juste et attirer les profils adéquats au sein de votre entreprise.

Les questions que vous devez vous poser pour définir votre besoin de stagiaire :

Quel poste occupera le stagiaire dans mon entreprise ? À quel service de l’entreprise sera-t-il rattaché et qui encadrera le stagiaire ? Quelles missions je vais lui donner ? Est-ce que les missions vont avoir un intérêt pour le projet professionnel du stagiaire ou pour sa formation ?

- Contexte du recrutement

Pour la grande majorité des étudiants il est possible de réaliser des stages dès leur entrée en Bac+1 et jusqu’à leur dernière année en Bac+5. En fonction du contexte de votre recrutement vous ne chercherez pas à attirer les mêmes stagiaires. Concrètement si vous recherchez un stagiaire pour 6 mois : il faudra vous concentrer sur les étudiants en Bac+3/4/5 ou les étudiants en césure. Si l’objectif poursuivi à travers le recrutement de votre stagiaire est une embauche par la suite, vous devez rechercher des étudiants en Bac+5 (niveau Master), Bac+3 (niveau Licence/Licence Pro) ou Bac+2 (niveau BTS/IUT) en fonction des exigences du futur poste créé. Bref le contexte de votre entreprise détermine l’ensemble du recrutement de votre stagiaire.

Les cabinets et les agences de recrutement spécialistes des stagiaires sont d’excellents conseils pour vous aider à déterminer votre besoin et vous recommander la typologie d’étudiant qui correspond à votre besoin en termes de disponibilité, en fonction des périodes et des missions offertes.

- Définir le poste et les missions du stagiaire

La définition du poste passe principalement par une juste définition des missions du stagiaire. L’étape primordiale est de bien hiérarchiser les missions principales et indispensables aussi bien que les missions complémentaires et éventuelles.

Voici un exemple de missions qui peuvent être données à un stagiaire Business Developer de niveau master :

  • Identifier et démarcher de nouveaux prospects BtoB du secteur de l’industrie
  • Participer à la création de l’argumentaire de vente pour le lancement d’un nouveau produit
  • Préparation et déplacement en rendez-vous avec le Directeur Commercial

- Définir le profil de stagiaire recherché

C’est l’une des étapes les plus délicates : être capable de traduire les missions en compétences afin de recruter le bon stagiaire. En fonction des missions que vous avez définies auparavant, vous allez devoir déterminer quelles compétences et quelles conditions doit remplir votre stagiaire.

Pour reprendre notre exemple du Business Developer voici la traduction des missions qu’il aura à réaliser en compétences :

  • Identifier/Démarcher des prospects BtoB : aisance téléphonique et rédactionnelle, connaissance théorique en développement commercial (technique de prospection, négociation, vente etc.)
  • Création d’un argumentaire de vente : connaissance théorique en stratégie commerciale et marketing (diagnostic marketing, cibles, compréhension de l’environnement économique)
  • Préparation/Déplacement en RDV : aisance relationnelle et ponctualité

Si vous souhaitez développer votre business auprès de prospects anglophones il faudra ajouter la notion de niveau minimum d’anglais (pour un anglais conversationnel, il faut cibler des stagiaires de niveau C1). Dans le cas où votre entreprise utilise un logiciel complexe à prendre en main, trouver un stagiaire qui a déjà pu travailler avec ce dernier peut raccourcir considérablement son temps d’intégration dans l’entreprise.

Finalement on peut constituer le portrait du robot du stagiaire ciblé en se posant les questions suivantes :

  • Quelles compétences techniques et/ou théoriques doit avoir mon stagiaire ?
  • Quelles compétences en termes de savoir-être et de personnalité mon stagiaire doit avoir ?

4. Stratégie de recrutement stagiaire

Après avoir bien défini votre besoin en termes de profils d’étudiants, vous allez pouvoir mettre au point votre stratégie de recrutement. Concrètement : quelles méthodes de sourcing je vais appliquer pour trouver un stagiaire ? Combien d’entretiens je vais faire passer aux candidats ? Quel processus de recrutement je vais mettre en place pour valider les compétences de l’étudiant ? De quel budget je dispose pour recruter un stagiaire ?

Aujourd’hui, la grande majorité des recrutements de stagiaire se font en ligne, via les jobboards pour les étudiants (comme le site de jobmania.fr), les CVthèques spécialisées, ou encore les réseaux sociaux professionnels (comme LinkedIn). Mais il existe d’autres canaux de sourcing : les forums des Universités et des Écoles, ou tout simplement votre propre réseau. En fonction de la spécificité de votre poste et des compétences recherchées vous allez devoir réfléchir aux canaux les plus pertinents pour recruter votre stagiaire. Nous abordons plus en détail les canaux de sourcing disponibles pour recruter un stagiaire, plus loin dans l’article.

Enfin, le budget que vous souhaitez accorder au recrutement du stagiaire va arbitrer à la fois les moyens de sourcing utilisés, mais aussi le profil que vous pouvez cibler. En effet au-delà de 2 mois, la gratification du stagiaire est obligatoire et pour les profils les plus recherchés (notamment les développeurs informatiques), la gratification moyenne par mois est plus proche des 1000€/mois.

L’expérience acquise à travers un recrutement similaire permet de ne pas se tromper dans l’ensemble de cette étape de mise en place de la stratégie. C’est pourquoi faire appel à un cabinet de recrutement spécialiste des étudiants offre de réelle garantie sur la qualité de la stratégie mise en place pour trouver votre stagiaire.

5. Rédiger une offre de stage attractive


L’écriture de votre offre de stage est l’élément déterminant pour attirer des bons étudiants en stage au sein de votre entreprise. Si la qualité de votre syntaxe et de votre style est importante, une présentation claire des missions, de l’entreprise et de son environnement économique vous permettra à coup sûr de vous démarquer et de recevoir des candidatures d’étudiants motivés. Pour vous démarquer et vous rendre visible auprès des étudiants en recherche de stage vous allez devoir affiner votre titre, votre introduction, votre description de poste et vous méfier des mots clés interdits ! Voici quelques conseils qui vous aideront dans la rédaction de votre offre de stage :

  • N’écrivez pas une annonce de stage trop longue (300 mots sont amplement suffisants)
  • En écrivant l’offre de stage, mettez-vous à la place du candidat (quelles informations un étudiant aimerait lire sur mon annonce de stage ?)
  • Allez à l’essentiel et ne perdez pas le candidat avec des informations superflues qui ne reflètent pas le quotidien du poste.

- Titre de l’offre de stage

Il existe souvent différents intitulés de poste pour un même métier : Business Developer, Commercial, Ingénieur d’affaire, Chargé de Relation Client. L’objectif du titre est de trouver l’intitulé qui correspondra au mieux aux missions du stage que vous voulez pourvoir.

Il est également recommandé de rajouter le mot « Stage » devant le titre du poste et la mention H/F obligatoire, après l’intitulé du poste. Mentionner le lieu du stage dans le titre est également pertinent quand on sait que c’est le premier élément regardé sur une offre annonce d’emploi pour 71% des candidats.

Exemple de titre d’offre de stage :

  • Stage Chargé de Comptabilité H/F – Paris
  • Stage Webdesigner H/F - proche Lyon
  • Stage Assistant Category Manager Enseignes H/F - Lyon

- Introduction

Après avoir donné un titre à votre offre de stage, il faut désormais introduire votre entreprise et le contexte de votre recrutement de stagiaire. L’objectif est que le futur stagiaire puisse se projeter dans sa future entreprise et dans les missions qui lui seront confiées.

Exemple d’introduction et d’accroche d’offre de stage :

« Nom de l’entreprise » est une société innovante du secteur des nouvelles technologies en plein développement. Nous proposons une solution inédite d’arbitrage en ligne qui permet aux grandes et moyennes entreprises de tracker l'ensemble de leurs campagnes digitales, pour s'assurer de la bonne diffusion et de la juste rémunération de l'ensemble des partenaires.

Dans le cadre de notre développement à l’international nous cherchons un(e) stagiaire rattaché au service commercial pour participer au développement de notre portefeuille client.

- Description du poste

Pour décrire votre poste à pourvoir en stage, il faut énumérer les missions du stagiaire sous forme de bullet-point en les classant par ordre d’importance. C’est-à-dire les missions prioritaires en premier, les moins prioritaires en second etc. Il faut que votre présentation des missions reflète bien le quotidien du poste.

Vous pouvez d’ailleurs reprendre l’exemple des missions que nous avons donné plus haut pour une offre de stage de Business Developer.

- Les conditions objectives et les informations pratiques

Dans cette partie de l’offre vous devez indiquer toutes les informatiques « pratiques » sur le poste, la durée, et le profil de stagiaire que vous attendez.

Voici un exemple de conditions objectives que vous pouvez donner au candidat et indiquer à la fin de votre offre de stage :

De niveau Bac+3 minimum, vous suivez une formation commerciale ? Rejoignez-nous !

  • Niveau d’anglais C1 et Permis B souhaité
  • Stage temps plein à pourvoir dès que possible
  • Durée du stage : 4 à 6 mois
  • Localisation : Boulogne-Billancourt (Métro Ligne 9)
  • Gratification de stage : 700€/mois

- Attention aux mots-clés interdits

Après avoir rédigé votre annonce vous allez surement la diffuser sur des jobboards (sites d’emplois) spécialisés sur les étudiants. Afin qu’elle soit validée par l’ensemble de ces sites, vous devez retirer tous les mots-clés interdits par les jobboards qui supprimeront votre annonce s’ils en détectent un. Donc si votre annonce contient des mots-clés interdits vous mettrez beaucoup plus de temps pour diffuser votre annonce correctement et donc trouver un stagiaire !

Ci-dessous vous trouverez la liste des mots-clés interdits sur la majorité des jobboards.

  • « Célibataire / Sans enfant » et tous les éléments discriminants vis-à-vis de la situation familiale
  • « Souriant / Grand / Petit » et tous les éléments discriminants vis-à-vis du physique ou de l’apparence
  • Description de poste uniquement au féminin ou au masculin, ainsi que tous les éléments discriminants vis-à-vis du sexe.
  • « Résistance au stress » et tous les éléments discriminants sur l’état de santé.
  • « 40 ans maximum » et tous les éléments discriminants relatifs à l’âge. En revanche les mentions de « junior » ou « sénior » sont envisageables car elles sous-entendent un niveau d’expérience et pas un âge minimum ou maximum.
  • Annonce rédigée dans une langue étrangère. Pour un stage se déroulant sur le territoire français, l’annonce doit être rédigée en français.

Vous pouvez trouver des exemples d’annonces de stage sur notre site jobmania.fr

6. Diffuser votre annonce pour trouver un stagiaire


Maintenant que vous avez rédigé une offre de stage attractive, vous allez devoir la rendre visible auprès des étudiants. Pour cela vous allez trouver les canaux les plus pertinents en fonction du profil de stagiaire ciblé, tout en maîtrisant votre budget, car la majorité des moyens à disposition pour trouver un stagiaire sont payants.

- Sites pour diffuser offre de stage

Votre première mission est d’identifier les sites d’emplois qui ont une audience jeune et qui sont calibrés pour la diffusion d’offres de stage. Le site référence en France est celui de L’Étudiant.fr. En dehors de ce jobboard gratuit, la grande majorité des sites qui permettent la diffusion d’offre de stages sont payants (le prix pour la diffusion d’une offre de stage sur un jobboards spécialisé est aux alentours de 100€). Pour assurer une exposition maximale à votre annonce et obtenir le plus de candidats : les cabinets de recrutement pour stagiaire diffusent l’annonce sur des dizaines de jobboards spécialisés. Grâce à des abonnements annuels auprès des jobboards et les grosses quantités d’annonces diffusées, ils peuvent mettre en ligne votre annonce sur l’ensemble des jobboards (dont les payants) qui ciblent la population étudiante et ainsi offrir une visibilité plus grande de votre offre de stage.

En dehors des jobboards spécialisés sur les étudiants vous pouvez évidemment publier votre offre sur votre site internet : plus il génère de trafic plus vous êtes susceptible de recevoir des candidatures.

Vous pouvez également vous tourner vers le site internet des Universités et des Écoles directement : ils sont de plus en plus à proposer un espace pour diffuser votre offre de stage !

Enfin, ne négligez pas vos réseaux sociaux ! De plus en plus de recrutements s’effectuent grâce à ces derniers. Le réseau à privilégier ? LinkedIn principalement : une étude montre que 8 étudiants sur 10 sont aujourd’hui sur le réseau professionnel. C’est l’endroit idéal pour démarcher des étudiants en recherche d’un stage et diffuser votre annonce à votre réseau.

- Autres moyens pour diffuser votre offre de stage

En plus de diffuser votre annonce sur les jobboards spécialisés, sur les sites des Universités et de chasser les candidats sur les réseaux sociaux vous pouvez mettre en place des actions terrain pour trouver votre stagiaire !

Renseignez-vous également sur les forums d’étudiants avec pour thématique « stage » organisés par les Écoles et les Universités cibles. Vous pouvez aussi vous rendre directement dans le centre de formation concerné et vous adresser au secrétariat afin d’y diffuser votre offre sur les tableaux « bons plans » etc.

Ne négligez pas votre réseau personnel : vous devez faire savoir à tous vos amis et tous vos collègues que vous êtes en recherche d’un stagiaire ! Ce sont des prescripteurs importants de votre offre de stage et ils pourront recruter au sein de leur famille, au sein de leur ancien réseau professionnel etc.

Enfin, n’oubliez pas de vous adresser aux cabinets de recrutement spécialistes des étudiants. Jobmania, l’agence de recrutement spécialiste de la population étudiante a forcément des profils intéressants disponibles.

7. La sélection du stagiaire


Ça y est, vous avec reçu vos premiers CV ! Vous allez maintenant devoir trier et sélectionner les premiers candidats pour convoquer les étudiants en entretien de stage.

- Le tri des CV

La première étape de la sélection d’un stagiaire est le tri de CV. Grâce à l’excellente identification de vos besoins en amont, vous allez facilement définir lors du tri de CV, les critères minimums que vous imposez à vos candidats pour les appeler et leur proposer un premier entretien téléphonique.

Si vous disqualifiez un potentiel stagiaire, ne perdez pas de temps et donnez-lui une réponse rapide même si elle est négative !

- La présélection téléphonique

L’étape de l’entretien téléphonique ou de la « présélection téléphonique » va vous permettre de valider les conditions objectives avec le candidat. Quand l’étudiant peut-il commencer son stage ? Pour quelle durée ? Dans quel secteur géographique ?

La présélection téléphonique permet également d’avoir un premier aperçu du savoir-être du candidat et d’en découvrir un peu plus sur sa personnalité et ses expériences en faisant parler le stagiaire de son CV.

Enfin, l’entretien téléphonique de stage peut être l’occasion de donner un exercice à faire au candidat. Cela peut vous permettre de valider ou non un étudiant pour le recevoir en entretien de stage. L’étape de l’exercice se fait traditionnellement à la fin de l’entretien de stage, mais en fonction de votre processus de recrutement interne vous pouvez demander un test préalable à la fin de l’entretien téléphonique, après avoir validé l’ensemble des autres conditions.

Le test le plus fréquemment utilisé par le recruteur est l’email de motivation qui demande au futur stagiaire de restituer les informations pertinentes échangées durant l’entretien téléphonique. Cela permet d’évaluer la capacité d’écoute, d’analyse et de synthèse en plus de son style rédactionnel.

8. L’entretien de stage


L’entretien individuel ou collectif de stage

L’intérêt de l’entretien et de valider le profil du stagiaire par rapport aux exigences du poste à pourvoir. Ainsi, plus votre entretien sera préparé et les besoins établis, plus les questions adressées au stagiaire seront pertinentes et plus il sera facile de l’évaluer.

Lors d’un entretien il est primordial pour le recruteur et le chef d’entreprise de valider les compétences professionnelles du candidat pour ne pas se contenter d’un ressenti « j’aime » ou « j’aime pas ». Et grâce à votre judicieuse identification des besoins vous savez déjà exactement quelles compétences vous allez chercher chez votre stagiaire.

Comment évaluer les Hard-Skills d’un stagiaire ?

Si la vérification des « hard-skills » (savoir-faire) du candidat peut sembler « facile » il faut tout de même maîtriser un minimum le sujet abordé pour évaluer la maitrise d’un candidat sur un secteur d’activité, un logiciel, une langue etc.

Pour évaluer le savoir-faire des candidats, il « suffit » sur certaines typologies de métiers comme la communication ou le développement informatique de regarder le book, ou les réalisations de l’étudiant. Encore faut-il être capable de comprendre les enjeux derrière tel ou tel travail mais aussi encore faut-il que l’étudiant ait déjà des créations que l’on peut évaluer. Recruter un étudiant en stage n’est pas la même chose que de recruter un employé expérimenté : il ne suffit pas de regarder dans le passé du candidat pour l’évaluer correctement. Les étudiants en stage n’ont pas tous une riche expérience dans le domaine visé, et il faut remettre l’ensemble de ces expériences dans un contexte de formation et d’apprentissage.

Vous pourrez trouver des tests techniques sur internet contre un certain coût mais si en interne vous n’avez pas les moyens de décrypter les résultats, il est compliqué de les mettre en place.

Pour évaluer au mieux le savoir-faire d’un candidat, l’idéal est de bien connaître le poste, les missions, les logiciels utilisés, bref, d’être un spécialiste du poste. Mais il faut également une bonne connaissance des Universités et des Écoles et surtout du contenu des formations.

C’est pourquoi sur l’ensemble de la partie de l’évaluation du candidat : faire appel à un cabinet de recrutement spécialiste des étudiants et leurs Consultants Recrutement experts des stagiaires vous assure un casting de candidats réussi !

Comment évaluer les Soft-Skills d’un stagiaire ?

Pour autant, la motivation, les capacités de leadership ou le savoir-être sont des critères moins évidents, plus subjectifs et plus difficiles à évaluer. Recruter un étudiant en stage c’est aussi le voir participer à la vie de l’entreprise et l’accompagner dans sa montée en responsabilité.

Pour vérifier ou valider des compétences de savoir-être d’un candidat voici un exemple de et questions que vous pouvez poser au stagiaire :

  • Pour vérifier l’agilité et la capacité de rebond d’un candidat, n’hésitez pas à lui poser une question inattendue dans le processus de recrutement. Par exemple, pourquoi ne pas lui demander de vous raconter de vous raconter une blague.
  • Pour mesurer la gestuelle, l’occupation dans l’espace et le débit de parole d’un stagiaire commercial : demandez-lui de vous vendre un objet (« Vendez-moi ce stylo » est la question devenue mythique grâce au film le Loup de Wall Street).
  • Pour évaluer la rigueur professionnelle d’un candidat, il faut observer la rigueur que le stagiaire a pu démontrer dans son process de recrutement. Le stagiaire a-t-il amené de quoi prendre des notes pour l’entretien ? Comment se sont déroulés les différents échanges mails pour la prise de rendez-vous ?

Enfin, gardez bien à l’esprit que l’ensemble des réponses du candidat doivent servir d’indices pour le recruteur. Ce n’est pas parce qu’un candidat en stage n’a pas réussi à vous convaincre d’acheter le stylo que c’est un mauvais commercial.

9. La décision finale

Quand donner ma réponse au stagiaire suite à l’entretien ?

Suite à l’entretien avec votre candidat et le retour éventuel que vous lui avez demandé de réaliser : vous allez enfin pouvoir lui donner votre décision finale. Afin d’être capable de donner votre réponse, il est important de vous fixer une date maximum de réponse. Finalement, comme dans la gestion de vos projets, vous devez vous donner une deadline pour répondre au candidat. Étant donné le marché d’urgence que représente le recrutement de stagiaire : plus vite vous serez en mesure de donner votre réponse à un candidat, plus vous aurez de chance qu’il accepte votre proposition. Généralement la réponse finale est donnée dans les 48h suite à un entretien ou suite à un test.

Mise en scène de la décision finale

N’oubliez pas que du point de vue du candidat, le processus qu’il a dû suivre pour recevoir cette réponse positive a été long. C’est pourquoi la mise en scène « solennelle » de votre réponse est importante pour que le candidat se sente estimé et intégré en bonne et due forme.

10. Budget pour recruter un stagiaire


Entre le coût de la diffusion de votre annonce de stage sur les sites d’emplois étudiants, le coût des tests techniques et l’investissement en temps accordé à la sélection et au traitement des candidats : le recrutement d’un stagiaire à un prix.

Pour résumer, vous devez compter entre 100€ et 400€ pour la diffusion de votre annonce (en fonction des moyens que vous voulez accorder : publications sponsorisées sur vos réseaux sociaux, diffusion d’annonces achetées sur un site d’emploi spécialisé, inscription à des forums dédiés etc.)

Pour le prix d’un test technique vous devez compter entre 200€ et 300€ pour l’acquisition d’un test avec une grille d’analyse de résultats.

Enfin, pour l’investissement en termes de temps : il est très variable en fonction du poste, du nombre de candidatures reçues et du processus de recrutement que vous avez mis en place. Le temps à accorder au recrutement d’un stagiaire peut varier de 10h à 30 heures. Cette large fluctuation s’explique en fonction des exigences fixées envers le stagiaire et du temps à accorder à la chasse de candidats sur les réseaux sociaux et les CVthèques notamment.

Finalement le recrutement d’un stagiaire n’a pas un coût neutre pour l’entreprise. Il faut accorder un budget à la recherche des candidats (diffusions boostées, accès CVthèques, réseaux sociaux), un budget pour la sélection des stagiaires (test et grille d’analyse de résultats) et un budget de temps considérable pour l’ensemble du processus de recrutement (stratégie, rédaction, sourcing, tri de CV, préqualifications, entretiens, suivi des candidats etc.)

Rémunération en stage

Nous avons parlé du budget à allouer pour recruter votre stagiaire, mais prendre un étudiant en stage présente également un coût mensuel à assumer par l’employeur.

Le stage n’étant pas un « contrat de travail » on ne parle pas de rémunération du stagiaire mais de gratification de stage. Elle est fixée à 577,50€/mois depuis le 1er janvier 2018 pour les stages de plus 2 mois.

En revanche pour des étudiants en Bac+4 ou Bac+5 et notamment sur les métiers de l’informatique, la finance, ou encore la fonction commerciale : les gratifications se situent majoritairement entre 700€ et 1000€ net par mois.

11. Réglementation du stagiaire en 2018


Le statut des stagiaires n’a cessé d’évoluer ces dernières années. La dernière modification en date concerne le nombre maximal de stagiaires pouvant être accueillis au sein d’une même structure. L’occasion pour nous de revenir en 4 points sur les nouvelles règles qui régissent ce statut.

Les conditions de stage au 1er janvier 2018

Tout stagiaire perçoit une rémunération dès lors que la durée de son stage est supérieure à 2 mois. Après plusieurs paliers de revalorisation, la gratification « définitive » depuis le 1er Janvier 2018 est fixée à 3.75€/heure. Pour mieux comprendre le calcul, vous pouvez lire notre article consacré au minimum légal de la gratification de stage. Si vous voulez tout comprendre sur la gratification de stage, lisez notre article dédié sur LinkedIn.

Le stagiaire bénéficie également de certains des avantages octroyés aux salariés de l’entreprise. Il a ainsi droit au restaurant d’entreprise ou aux tickets restau si les salariés en bénéficient, ainsi qu’au remboursement partiel de ses frais de transport. Pour les stages supérieurs à 2 mois, la convention doit prévoir des congés et/ou des autorisations d’absence. La gratification est facultative durant la période de congés et bénéficie de la franchise de cotisations sociales, dès lors qu’elle est prévue.

La gratification de stage est prise en compte dans le calcul de la retraite. En effet, le législateur a prévu que « toute période de stage dont la durée au sein d’une même entreprise, administration publique, assemblée parlementaire, assemblée consultative, association ou au sein de tout autre organisme d’accueil est égale à deux mois consécutifs ou, au cours d’une même année scolaire ou universitaire, à deux mois consécutifs ou non est ouverte à la validation d’un trimestre d’assurance.

Les quotas à respecter

Le décret n° 2015-1359 du 26 octobre 2015 a fixé le quota de stagiaires admis en entreprise : 3 stagiaires maximum pour les entreprises de moins de 20 salariés et 15% de l’effectif maximum pour les entreprises d’au moins 20 salariés. Ce plafond peut, néanmoins, être dépassé pour les stages obligatoires en milieu professionnel. Il passe alors à 5 stagiaires pour les entreprises de moins de 20 salariés et 20% maximum pour les entreprises d’au moins 20 salariés.

NB : ces plafonds valent pour les stagiaires dont la convention est en cours pendant une même semaine civile.

La période maximale de stage

La durée maximale pour un stage est fixée à 6 mois par année d’enseignement lorsqu’il s’agit d’un temps plein. La réglementation précise que la durée du stage se calcule en fonction du temps de présence effective au sein de l’entreprise, sachant que « chaque période au moins égale à sept heures de présence, consécutives ou non, est considérée comme équivalente à un jour et chaque période au moins égale à vingt-deux jours de présence, consécutifs ou non, est considérée comme équivalente à un mois. » Ce qui ramène la durée maximale d’un stage à 924 heures de présence effective au sein de l’entreprise.

Encadrement législatif du stage

Le législateur a prévu un délai de carence à respecter entre deux stages. Ce délai équivaut au 1/3 de la durée totale du stage précédent, à poste équivalent. Il a également prévu l’inscription obligatoire des stagiaires dans le registre unique du personnel sans que cette inscription n’ait d’effet sur l’effectif de l’entreprise.

Les sanctions en cas de non-respect des dispositions réglementaires peuvent aller jusqu’à 2 000 € par stagiaire concerné et jusqu’à 4 000 € en cas de nouvelle infraction dans l’année qui suit la notification de la première amende.

Retour en haut de page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visite et vous proposer des offres et des services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus OK