Comment bien appréhender sa charge de travail ?

Mise à jour le 11 septembre 2019 16:11:54

Être productif

Vous allez dire que c’est logique. Pourtant, nous ne le sommes pas toujours dans notre journée de travail. Le présentéisme ne sert pas à grand-chose si peu de vos tâches sont réalisées à la fin de votre journée. Pour l’être totalement, il faut savoir gérer et tenir votre planning, vous offrir des temps-morts de 5 min pour vous relaxer…

Dire non

Il n’est pas facile de dire non au sein d’une entreprise. A toujours dire oui, vous acceptez trop de tâches et vous croulez sous les deadlines. Apprendre à dire non ne veut pas dire que vous n’êtes pas capable, seulement que vous êtes conscients que vous n’êtes pas une machine et que vous avez conscience de vos limites.

Savoir dire que l’on ne sait pas

Qu’importe le niveau d’expérience, tout le monde fait des erreurs. N’hésitez pas à en parler avec votre supérieur ou vos collègues pour trouver une solution. Cela montre également votre maturité.

Anticiper

Vous avez un projet à soumettre ? Votre premier réflexe : vérifier que rien ne soit bancal. Le deuxième est de prendre du recul et pensez à votre projet autrement. Pourquoi ? Tout simplement pour vous préparer aux objections que votre supérieur et collaborateurs peuvent faire. La finalité ? Avoir un échange constructif et faire évoluer le projet.

 

Dernier conseil. Nous avons tendance à nous enfermer dans notre quotidien. Prenez le temps de vous intéresser à vos collègues, à leur métier, aux missions qu’ils exécutent. L’ambiance n’en sera que plus agréable. Aussi, voyez ceci pour vous. Vous allez échanger avec des personnes qui ont des compétences différentes, une réflexion autre que la vôtre, ce qui vous permet de sortir de votre cadre de référence.

X