Combien coûte un étudiant à l’Etat ?

Mise à jour le 3 octobre 2019 17:03:38

Selon une étude du cabinet KPMG, un étudiant à l’université coûte 8000€ par an. Ce coût varie d’un établissement à un autre et de fortes disparités sont observées.

Combien coûte un étudiant à l'Etat ?8 000€ : c’est, en moyenne, la somme que débourse l’état pour un étudiant inscrit à l’université contre 21 000€ pour un étudiant admis dans les Grandes Ecoles. Selon le cabinet KPMG, ces résultats situent la France dans « la moyennes des pays de l’OCDE ». Selon les universités le coût peut varier entre 4 500€ à 10 900€ pour un étudiant scolarisé durant une année.

Selon une enquête réalisée à partir des données financières de l’exercice 2011 de 17 établissements de l’enseignement supérieur, cette variation relèverait majoritairement du type d’enseignement dispensé. Il est vrai que les établissements à dominante sciences de l’ingénieur ou santé demandent davantage de dépenses en équipements (laboratoire, matériel, etc.) que d’autres disciplines.

De la même façon, certains enseignements  nécessitent davantage de cours donnés en effectif réduit (travaux dirigés) tandis que d’autres peuvent se faire avec un plus grand nombre d’élèves en amphithéâtre.

Ensuite, l’ancienneté et l’état général du patrimoine des établissements nécessitent des dotations aux amortissements ainsi que des charges générales d’entretien plus élevées pour certains établissements.

Aussi, le taux d’encadrement moyen – ratio nombre d’enseignements/nombre d’étudiants – généralement peu élevé en université (5,6 %  en université contre 14,8 % en école) expliquent une part de la disparité observée entre université/école mais également entre les établissements universitaires eux-mêmes.

A noter :

A l’université, 84 % des ressources proviennent de l’État. Les droits d’inscription ne représentent en moyenne que 2 % du montant total des ressources. Pour les écoles et instituts, la dotation de l’État représente en moyenne 68 % des ressources. Les droits d’inscription, quant à eux, oscillent entre 0,2 % et 4,7 % du total des ressources.

La France compte 2,38 millions d’étudiants : 58,5% d’entre eux étudient à l’université, 4,9% en IUT, 11% en BTS, 3,4% dans une grande école et 22% dans d’autres établissements post-bac, selon le ministère de l’Enseignement supérieur.

X