Classes préparatoires ENM au concours de la magistrature: une formation sur mesure !

Mise à jour le 7 octobre 2019 11:57:18

ENM logoPermettre à des candidats méritants, en droit ou IEP, issus des milieux populaire et intermédiaire d’intégrer l’Ecole nationale de la magistrature : tel est l’objectif des trois classes préparatoires « Egalité des chances » (CP). 45 candidats seront sélectionnés le 29 septembre, pour une rentrée fixée au 3 novembre prochain. Inscription jusqu’au 23 mai.

« Un encadrement personnalisé »

Petit effectif vecteur de solidarité

Répartis en trois classes de 15 élèves à Bordeaux, Paris et Douai, les élèves bénéficient d’une formation dans un effectif réduit jusqu’aux épreuves d’admission. Chaque classe est placée sous la responsabilité d’un professeur ou d’un maître de conférences en droit pour coordonner les enseignements dispensés et assurer un tutorat pédagogique individualisé. « Notre référent est toujours disponible pour nous et à l’écoute, que ce soit pour des problèmes scolaires ou personnels. On se sent vraiment soutenus », déclare une élève de la classe préparatoire de Bordeaux de la promotion actuelle. Elle ajoute : « préparer le concours seule, je l’ai tenté, c’est très compliqué. Être accompagnée de la sorte et la cohésion entre nous dans la classe sont des avantages considérables ». En effet, l’organisation de la formation, le nombre restreint de personnes par classe et les travaux en groupe permettent de rapprocher rapidement les étudiants qui travaillent dans l’entraide et le soutien mutuel. « Plus la cohésion du groupe est forte, meilleur est le taux de réussite », souligne Jean-David Cavaillé, directeur-adjoint en charge des recrutements, de la formation initiale et de la recherche.

Le programme : matières du 1er concours de l’ENM

Dès le mois de novembre, les 45 élèves sélectionnés intègrent les classes préparatoires de l’Ecole nationale de la magistrature pour 9 mois. Débute alors le programme bâti autour de trois axes majeurs : la méthodologie des épreuves d’admissibilité, la préparation spécifique aux épreuves d’admission et le développement des connaissances, de la culture judiciaire, institutionnelle et générale. Cette préparation se concrétise par un entraînement hebdomadaire aux épreuves écrites : « chaque semaine, nous avons un examen blanc sur une matière, ça nous permet de rester dans l’ambiance « concours » et surtout de voir où on en est grâce à la correction », explique une étudiante.

Une approche globale

La préparation ne s’arrête pas aux matières du concours, c’est une réelle préparation individuelle. En effet, au cours de la formation, des cours de théâtre et de mise en situation seront dispensés. Cet exercice est très bénéfique car il permet aux étudiants de travailler sur leur stress, sur leur perception du concours et modifie leur approche des épreuves en leur apprenant à appréhender plus sereinement les examens. « On apprécie particulièrement cette matière car elle nous apprend énormément de choses sur nous-même et permet de modifier nos réactions face au stress. On ressort de ces exercices épuisés », souligne avec le sourire une étudiante. Les élèves seront accompagnés jusqu’aux épreuves orales avec une préparation spécifique de l’exercice. Enfin, pour leur culture générale, diverses activités sont organisées : sorties culturelles, visites guidées, sorties au théâtre et à l’opéra…

« Une formation unique »

Égalité des chances

Gratuites, les classes préparatoires « Égalité des chances » accompagnent les candidats méritants et motivés issus de milieux sociaux défavorisés. Les candidats souhaitant postuler doivent impérativement détenir un diplôme minimal (bac +4) pour présenter le concours. Dès lors, le recrutement se base sur plusieurs critères : pour chaque candidat, la commission étudiera les ressources financières du foyer, ses résultats scolaires antérieurs, son origine géographique (ZUS* ou CUCS*1) et sa motivation. Une fois admis les élèves bénéficient du statut d’étudiant. Certains se verront octroyer une bourse sur critère sociaux. « Sans la gratuité de la formation et la bourse, je n’aurais jamais pu m’offrir une formation de cette qualité. C’est une formation sur mesure, l’ENM investit sur nous, je n’ai pas le droit d’échouer », nous confie une étudiante à deux mois des écrits des concours d’accès.

Taux de réussite

Le taux de réussite de ces classes est élevé depuis leur création en 2008. En effet, 1 élève sur 5 ayant préparé le concours d’accès dans l’une des classes préparatoires de l’ENM a été admis. Un résultat qui témoigne de la qualité de la formation dispensée, « une formation unique », comme la décrit une auditrice de justice de la promotion 2012 issue des classes préparatoires, et future juge placée en septembre prochain.

Calendrier

Le dossier d’inscription est à télécharger sur le site internet de l’ENM (à compter du 14 avril et à déposer ou à adresser jusqu’au 23 mai 2014). La sélection s’effectue sur dossier puis entretien. Les listes des candidats admis en classe préparatoire seront délivrées le 29 septembre 2014.
Les 45 nouveaux élèves de l’ENM feront leur entrée dans l’école un mois plus tard, le 3 novembre 2014.
1 Zone urbaine sensible ou contrats urbains de cohésion sociale

Jobmania
X