L'actu étudiante

01/02/2017 - News juridiques

Devenir magistrat : inscription aux concours jusqu’au 17/02/2017

Devenir magistrat : inscription aux concours jusqu’au 17/02/2017

Faire partie de l’autorité judiciaire, exercer un métier diversifié à très haute responsabilité, veiller au respect des libertés individuelles, rendre la justice au nom du peuple français sont autant de défis passionnants offerts par le métier de magistrat. Étudiant, fonctionnaire ou salarié du secteur privé, optez pour un concours donnant accès à des fonctions multiples : procureur, juge d’instruction, juge des enfants, ... Les inscriptions aux concours d’accès 2017 à l’École nationale de la magistrature sont ouvertes jusqu’au 17 février 2017. Les dossiers de candidatures sont à télécharger sur le site de l’ENM.

Qu’est-ce que la magistrature ?

En France, la magistrature est composée de magistrats du siège et du parquet. Représentants l’autorité judiciaire, ils appliquent et font appliquer la loi pour permettre aux citoyens de vivre ensemble. Les magistrats du siège (les juges) tranchent les conflits civils et sanctionnent les auteurs d’infractions pénales quand ceux du parquet (les procureurs) défendent les intérêts de la société et veillent au respect de l’ordre public.

Les conditions d’accès

Pour devenir magistrat il faut candidater à un même concours, celui de l’École nationale de la magistrature. Trois possibilités s’offrent alors aux candidats selon leur profil :

Le 1er concours est ouvert aux titulaires d’un diplôme de niveau Bac+4 âgés de 31 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours.

Le 2e concours est ouvert aux fonctionnaires ou agents de l’État ayant 4 ans d’exercice et âgés de 48 ans et 5 mois au plus au 1er janvier de l’année du concours.

Le 3e concours est ouvert aux personnes âgées de 40 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours, justifiant de 8 années d'activité professionnelle dans le secteur privé, de mandat(s) de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou de fonctions juridictionnelles à titre non professionnel.

S’ajoutent à ces trois voies d’accès le concours complémentaire, réservé aux professionnels souhaitant se reconvertir dans la magistrature et  justifiant d’au moins sept ans d’expérience dans le domaine juridique, administratif, économique ou social, et le recrutement sur titre.

Une augmentation des effectifs dans la magistrature

Depuis 2012, l’École connait un haut niveau de recrutement. En 2016, 282 postes ont été offerts : 216 pour le 1er concours, 51 pour le 2e concours et 15 pour le 3e concours. L’objectif est de permettre le remplacement des magistrats quittant leurs fonctions à l’occasion d’un départ en retraite, mais aussi d’augmenter les effectifs de la magistrature, comme l’a réaffirmé le Président de la République, François Hollande, dans le discours qu’il a prononcé lors de la prestation de serment de la promotion 2016 en février dernier.

Le calendrier des épreuves

Les épreuves d’admissibilité des trois concours d’accès se dérouleront la semaine du 29 mai 2017. Le calendrier des épreuves d’admission sera quant à lui défini ultérieurement par le jury.

Découvrir le métier

Voir les conditions pour s’inscrire aux concours : étudiant, professionnel

S’inscrire

Partagez cet article
Facebook Twitter Viadeo Linkedin email

Voir aussi